Activités du Pôle

Coopération entre sites

Le Pôle accompagne les sites membres du Réseau des Grands Sites de France dans leurs projets de coopération décentralisée. Il met en relation des sites à enjeux et problématiques similaires permettant des échanges pérennes et la mise en place de programmes de coopération décentralisée.

Liban L VillaretCoopération décentralisée entre la Vallée de l’Hérault et le Liban
Depuis 2011, la Communauté de communes Vallée de l'Hérault s'est engagée dans un projet de coopération décentralisée avec les Fédérations de municipalités de Baalbeck et du Haut Jord Bhamdoun au Liban. 
En savoir plus 

burkina2017CVincent GuichardCoopération décentralisée entre l'EPCC de Bibracte avec le Burkina Faso
En savoir plus
 

Kilwa CARO Aix FortLiedot 2015cRGSFCoopération décentralisée entre la Communication d'agglomération Rochefort-Océan avec la Tanzanie (Région de Kilwa)
Depuis 2012, la Communauté d'agglomération Rochefort-Océan, structure porteuse du Grand Site Estuaire de la Charente-Arsenal de Rochefort, s'est engagée dans une coopération décentralisée entre sites avec un homologue tanzanien, le Township de Kilwa.
En savoir plus 

canigouc Michel CASTILLO CD66Création d'un "Réseau des Montagnes Emblématiques Méditerranéennes" (EMbleMatiC)
Créé à l'initiative du Grand Site de France du Massif du Canigó et s'inspirant de l'approche du Réseau des Grands Sites de France, ce réseau vise à expérimenter une nouvelle forme d'offre de tourisme durable par le biais d'éco-itinéraires. Ce projet, qui bénéficie du soutien du programme européen Interreg-Med, se fonde sur les singularités identitaires de 9 montagnes dont les Grands Sites de France du Massif du Canigó et Sainte-Victoire. En savoir plus  

Informations pratiques

Dates

du 1er au 12 avril 2019

 PIF Affiche formation 2019

Lieu

La partie de formation intensive en groupe se déroule dans le Grand Site de France de Bibracte - Mont Beuvray (Bourgogne, France). Elle est suivie d'une immersion individuelle dans un site partenaire français correspondant aux problématiques de chaque participant et d'une journée de conclusion à Paris.

 

Budget indicatif de la participation par stagiaire

La participation à la formation comprend trois postes de dépenses :
- Poste 1) Déplacement en avion depuis le pays d'origine jusqu'à Paris, visa (si besoin) et assurance (environ 250-2000€, variable selon les pays et la date d'achat des billets d'avion)
- Poste 2) Frais de séjour (hébergement, restauration et transports en France) pour 12 jours - entre 1200 et 2000€ (variable selon le site d'immersion, la date d'achat des titres de transport, la réservation de l'hébergement etc.)
- Poste 3) Frais pédagogiques et inscription à la formation : 1500€ 

 

Note pour les candidats à la formation provenant des pays émergents :

Les organisateurs les accompagneront dans leur recherche de bourse(s), à condition qu'une administration locale ou nationale de l'Etat d'origine du candidat s'engage à financer au moins un des postes de dépenses figurant ci-dessus. A cet effet, ce dossier de candidature doit mentionner le ou les poste(s) de dépenses qui sera pris en charge par cette administration.

Candidater

photo actu appel candidatures bonformat

 

Dossier de candidature

Votre candidature doit comprendre : 
- le dossier de candidature dûment complété (en ligne)
- votre CV
- votre lettre de motivation en français
- votre photo
- quelques photos de votre site et idéalement une carte ou un plan si possible
- une lettre de recommandation de votre employeur
- un courrier de l'administration qui sera signataire de la Convention de formation, attestant de son accord pour votre inscription (si différente de votre organisme employeur)

 

Date limite de dépôt de candidature

La date limite de dépôt de candidatures est fixée au mardi 25 septembre 2018.

 

Processus de sélection

La sélection des candidats est effectuée par le Comité de pilotage du Pôle international.
Le nombre de candidats sélectionnés se limite à 15 personnes.

 

Critères de sélection

- Pertinence du site patrimonial concerné
- Responsabilités et fonction du candidat
- Critère linguistique (la formation se tiendra en français)
- Formations dont a déjà bénéficié le candidat (les candidats n'ayant pas déjà bénéficié de formations à la gestion du patrimoine seront prioritaires)
- Equilibre géographique, équilibre entre les sites naturels, les sites culturels et les paysages culturels et équilibre homme/femme

 

Contact

Lucie Para, chargée de mission international : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Formation internationale 2019 "Construire ensemble l'avenir des sites patrimoniaux : Elaborer et mettre en oeuvre une gestion durable"

La 7e édition de la formation internationale intensive "Construire ensemble l'avenir des sites patrimoniaux : Elaborer et mettre en oeuvre une gestion durable" se tiendra du 1er au 12 avril 2019. Elle est organisée par le Réseau des Grands Sites de France dans le cadre du Pôle international francophone de formation et d'échanges des gestionnaires de sites patrimoniaux. L'appel à candidatures est ouvert, vous pouvez vous porter candidat dans l'onglet "Candidater" sur votre gauche.

formation 2017Image00023Marika Arabi Onnela
 

Objectifs de la formation

Cette formation-action, voulue et pensée par des professionnels pour des professionnels, privilégie l'échange d'expériences entre responsables de sites culturels et naturels, issus de différents continents.

La formation part des réalités et problématiques auxquelles sont confrontés les gestionnaires participants et repose sur leur mobilisation active.

L'objectif : améliorer ses pratiques professionnelles, prendre du recul et échanger avec des homologues venus du monde entier.

Télécharger le bilan de la formation 2017

 

Déroulé

La formation se déroule en 3 temps : 

1/ Formation : une semaine dans le Grand Site de France de Bibracte-Mont Beuvray (Bourgogne, France)
2/ Immersion : trois jours dans un site d'immersion différent pour chaque participant
3/ Perpesctives : une journée de conclusion à Paris.

 

Pour qui ?

Une quinzaine de gestionnaires francophones de sites patrimoniaux naturels et/ou culturels, décideurs, porteurs de projets ou faisant partie d’une équipe de gestion. Cette formation est bien évidemment ouverte aux participants français également.

Depuis 2007, 105 personnes provenant de 38 pays ont ainsi été formées

Pour plus de détails, merci de consulter les onglets "Informations pratiques" et "Candidater" sur votre gauche.

Vous pouvez également visionner le film de l'édition 2017, monté par Marika Arabi-Onnela.

formation 2017 Image00024Marika Arabi Onnela


Prolongements de la formation

Les sessions de formation visent la constitution d'une véritable communauté d'échanges, alimentée par l'ensemble des gestionnaires, animateurs et intervenants. Les outils mis en place pour cela sont : 
- une plateforme d'échanges en ligne (actuellement 118 membres de 35 pays)
- un centre de documentation disponible sur www.polepatrimoine.org

A travers la mise en réseau des professionnels du patrimoine du monde entier, la formation internationale a vocation à amorcer des partenariats entre les pays pour déboucher, le cas échéant, sur des actions concrètes de coopération dans le domaine du patrimoine.

 

formation2015cRGSF

Participants de la formation internationale en 2015 

Nos formations et ateliers

Le pôle international propose une formation intensive sur la gestion intégrée des sites patrimoniaux. Destinée à des responsables impliqués dans la gestion de sites naturels et/ou culturels, la formation se déroule en 3 temps :

- formation intensive sur le Grand Site de France de Bibracte-Mont Beuvray
- immersion dans un site
- perspectives

Le Pôle international propose également des ateliers thématiques sur le patrimoine et la gestion intégrée.

 

Formations

 

Ateliers

2017 - Gestion et mise en valeur des sites paléo-métallurgiques du Burkina Faso et d'Afrique de l’Ouest (Togo)

L’atelier a réuni une cinquantaine d’acteurs issus d’Afrique de l’Ouest (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali et Togo), d’Europe (France, Suisse) et des Etats-Unis, incluant chercheurs, gestionnaires du patrimoine, représentants des collectivités et de la société civile. Il a fait alterner visites de sites (le matin) et séances de travail en salle.
En savoir plus

2016 - La gestion intégrée des sites patrimoniaux (République tchèque)

Atelier international pour gestionnaires et responsables de sites patrimoniaux et professionnels du développement local et du tourisme d'Europe centrale et orientale. Il a accueilli 30 participants de six pays (France, Lettonie, Moldavie, Pologne, République tchèque et Royaume-Uni). Les conclusions de l'atelier ont pris la forme d'une déclaration commune des participants et d'une bonne couverture presse (écrite, radio et TV), mettant en évidence le savoir faire français de la gestion des sites.
En savoir plus 

2014 - Les outils numériques au service de l'interprétation des sites et territoires patrimoniaux (France)

L'objectif de cet atelier était de faire réfléchir in situ les 80 participants français et internationaux (gestionnaires de sites et de musées, responsables de politiques patrimoniales, bureaux d'études…) sur la question de l'appropriation et de l'interprétation par le numérique d'un site patrimonial.
En savoir plus

2014 - Gestion et mise en valeur des sites paléo-métallurgiques du Burkina Faso et d'Afrique de l’Ouest (Burkina Faso)

Faisant suite à un premier atelier ayant eu lieu en 2013 sur le Grand Site du Massif du Canigó, ce deuxième atelier de travail à Kaya a réuni des partenaires du Burkina Faso, du Mali, du Togo, du Niger, de Suisse et de France.
En savoir plus

2013 - Gestion et mise en valeur des sites paléo-métallurgiques du Burkina Faso et d'Afrique de l’Ouest (France)

Atelier sur le Grand Site du Massif du Canigó consacré au patrimoine de paléo-métallurgie de l'Afrique de l'Ouest, visant à accompagner une candidature transnationale d'inscription sur la Liste du patrimoine mondial. Il a associé des responsables des sites du Burkina Faso, du Mali, du Sénégal et de France.
En savoir plus

 

01.jpg