Le Pôle international fête son 10ème anniversaire !


Les Rencontres du RGSF organisées les 15 et 16 octobre sur le Grand Site de France Estuaire de la Charente-Arsenal de Rochefort ont permis de s'interroger sur l'évolution des paysages face au changement climatique, thématique de l'évènement, mais ont aussi été l'occasion de fêter les 20 ans du RGSF et les 10 ans du Pôle international francophone.

Vincent Guichard, Directeur du Grand Site de France Bibracte Mont Beuvray (Région Bourgogne-Franche-Comté) et référent international pour le RGSF revient sur ces 10 années d'activités internationales :

photo VG 34074« Voilà dix ans qu’a été créé le Pôle international francophone de formation et d’échanges des gestionnaires de sites patrimoniaux. L’objectif premier était de répondre à une sollicitation du Centre du patrimoine mondial : créer un espace francophone de formation continue. Le RGSF y a vu l’opportunité de développer à l’international une méthode de travail qu’il avait éprouvé avec succès : l’amélioration des compétences par le transfert d’expérience entre ses membres organisés sous la forme d’une communauté conviviale. L’expérience est concluante à tous les égards : le Pôle existe toujours, avec une collaboratrice dédiée. Il a vu passer dans ses formations 113 professionnels issus de 36 pays et a su les maintenir en contact. Il a permis de fédérer plusieurs ministères (Affaires étrangères, Environnement, Culture) et des réseaux de gestionnaires d’espaces patrimoniaux (Association de biens français du patrimoine mondial, Sites & Cités remarquables de France, Centre des monuments nationaux…), sans compter un accompagnement fidèle du Centre du Patrimoine mondial, de la Commission nationale française pour l’UNESCO, d’ICOMOS France d’ICOMOS France ou de la Région Bourgogne-Franche-Comté.

Il a donné à la politique des Grands Sites une visibilité à l’international et a inspiré nombre d’initiatives vertueuses en différents lieux de la planète. Il a enfin suscité quelques coopérations durables entre des membres du Réseau et des gestionnaires d’espaces patrimoniaux étrangers, mais c’est assurément le domaine dans lequel la marge de progression est la plus forte. A l’heure où le patrimoine et le paysage sont reconnus comme des leviers efficaces pour fonder des projets de territoire respectueux des enjeux de la planète, le Pôle a encore de beaux jours devant lui.

Le site de Bibracte développe par ailleurs ses activités à l’international dans une même dynamique : allant de la recherche scientifique, à l’accompagnement de sites autour de problématiques liées à la gestion intégrée, nous menons des coopérations avec de nombreux pays (Burkina Faso, Roumanie, Chine, Allemagne, Suisse…) et sommes impliqués dans plusieurs consortiums et projets européens. »

DSC00125_2.jpg