Intervenants et experts

Chloé CAMPO – de MONTAUZON

Chloé Campo - de Montauzon est titulaire d'un diplôme de l'Institut d'Etudes Politiques de Grenoble, elle possède également un diplôme d'études supérieures spécialisées en Urbanisme et Aménagement de l'Institut Français d'Urbanisme (Paris), un Certificat d'Etudes Approfondies en Architecture sur les métropoles d'Asie du Sud-Est, de l'Ecole d'Architecture Paris la Villette et un Master of Business Administration de l'Ecole supérieure de commerce Tours-Poitiers. Après avoir travaillé au Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO au département Asie-Pacifique, elle rejoint l'Agence d'urbanisme de Chinon en 1999 où elle est chargée du suivi des relations internationales. Elle travaille notamment sur le projet de préservation de Luang Prabang, ancienne capitale royale du Laos, et suit le dossier d'inscription du Val de Loire sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Lorsque ce dernier est finalement inscrit, elle rejoint la structure de gestion du site créée en 2002, la Mission Val de Loire, en tant que conseillère technique. Depuis 2010, elle est également déléguée générale de l'Association des biens français du patrimoine mondial.

 

Alain CHENEVEZ

Alain Chenevez est maître de conférences à l'université de Bourgogne où il enseigne dans les trois cycles et formations liées à la culture et au patrimoine. Ses recherches portent principalement sur le rôle du patrimoine dans la qualification des espaces urbains. Il a travaillé à la saline d'Arc-et-Senans de 1997 à 2002 en tant que chargé de recherches. Il est ensuite devenu directeur du Musée Urbain Tony Garnier de 2004 à 2009 (Lyon, 8ème) où il a développé des actions pour créer un centre d'interprétation Culture – Villes – quartiers / Projets culturels intégrés. Il a également contribué, avec son équipe, à valoriser le patrimoine XXème de la Région Urbaine de Lyon, dans le cadre du projet Utopies réalisées. Il réalise aussi depuis 2004 des documentaires audiovisuels pour la Ville de Lyon et les musées Gadagnes interrogeant le rôle de la mémoire dans les projets de requalification urbaine. Depuis 2009, il est enseignant-chercheur à l'Université de Bourgogne où il est responsable du Master 2 Ingéniérie des métiers de la culture ainsi que de l'équipe 2 du CIMEOS (EA4177) Patrimoines, cultures et médiations.

 

Jean-Luc DELPEUCH

Jean-Luc DELPEUCH a été maire de Cluny et Président de la Communauté de Communes du Clunisois jusqu'en 2014. Il est ingénieur du corps des mines, a travaillé successivement à Prague comme attaché scientifique (1982-1983) dans l'industrie de l'alumine en Guinée (1984), à Marseille comme responsable de l'inspection des installations industrielles en matière d'environnement (1985-1988), à l'Ecole des Mines de Paris (1989), à Prague comme conseiller du ministre fédéral de l'Economie (1990-1991), à la Commission européenne à Bruxelles (1992-1995), à Paris comme secrétaire général adjoint du premier ministre en charge des questions européenne (1995-1999), à Cluny comme directeur de l'Ecole d'Arts et Métiers – ParisTech (2000-2008) et au ministère du développement durable (direction de l'énergie et du climat 2009-2012).

 

Sébastien DESANLIS

Sébastien DESANLIS est directeur du service Environnement et Développement Durable au Syndicat Mixte Baie de Somme, Sébastien DESANLIS a conduit et mis en oeuvre sur l'ensemble du littoral Picard de nombreuses politiques nationales et européennes (création de deux sites Natura 2000, réalisation d'agendas 21 locaux, pilotage de la démarche de Gestion Intégrée des Zones Côtières, labellisation du Grand Site de France de la Baie de Somme,...). Fortement engagé depuis 10 ans dans la restauration des grands espaces naturels de la Baie de Somme (site RAMSAR de 20 000 ha), il contribue aujourd'hui à améliorer les conditions d'accueil et de gestion des flux de visiteurs sur les espaces naturels sensibles. Depuis 2011, il dirige le Parc ornithologique du Marquenterre, Réserve Naturelle Nationale, qui accueille chaque année 170 000 visiteurs.

 

Jérôme FROMAGEAU

Jérôme FROMAGEAU est docteur d'État en droit, Jérôme Fromageau est actuellement Doyen de la faculté Jean Monnet (droit-économie-gestion) de l'Université Paris Sud. Il y dirige le Master droit du patrimoine culturel et co-dirige le master droit de l'environnement. Il assure les enseignements de droit et la responsabilité du master marché de l'art avec Sophie Mouquin à l'École du Louvre. Ancien directeur des études de l'École Nationale du Patrimoine (actuel Institut National du patrimoine), il a créé, avec Marie Cornu, directeur de recherche au CNRS, le Centre de recherche en droit du patrimoine culturel et coordonne le Groupe de recherche international (GDRI-CNRS) sur le droit des biens culturels. Il est co-responsable de la collection Droit du patrimoine culturel publiée chez L'Harmattan et directeur des Presses Universitaires de Sceaux. Ses travaux de recherche portent essentiellement sur le droit de l'environnement et le droit du patrimoine culturel.

 

Bertrand GAUVRIT

Bertrand GAUVRIT est diplômé de la Chaire UNESCO du Développement durable "DESS Aménagement Intégré des Territoires". Il a une formation initiale en écologie générale (Paris VI) et a travaillé pendant six ans au Muséum National d'Histoire Naturelle (Institut d'Ecologie et de Gestion de la Biodiversité) avec des missions régulières au Ministère en charge de l'Environnement (Direction de la Nature et des Paysages). Après une expérience dans la gestion d'un programme européen Leader et la mise en place de plusieurs projets de territoire dans le Cantal, il dirige depuis 2000, dans ce département, le Syndicat Mixte du Grand Site du Puy Mary. Fortement impliqué dans le processus de concertation locale et de réhabilitation du site, il pilote le projet de gestion du Puy Mary - Volcan du Cantal, labellisé Grand Site de France par le Ministre de l'Ecologie et du Développement durable depuis 2012.

 

Vincent GUICHARD

Après des études scientifiques, Vincent Guichard a exercé différents métiers dans le domaine de l'archéologie. Il assure la direction de la recherche de Bibracte - Centre archéologique européen depuis 1996 et la direction générale de cet établissement depuis 2001. Ses fonctions l'amènent à prendre en compte les différentes facettes de la gestion intégrée (gestion foncière, étude, restitution au public) de Bibracte, labellisé Grand Site de France en 2007. Vincent Guichard accompagne plusieurs gestionnaires de sites patrimoniaux à travers le monde dans l'élaboration des plans de gestion et la mise en œuvre d'une gestion intégrée pour leurs sites.

 

Philippe MAIGNE

Philippe Maigne est le directeur du Syndicat mixte départemental des massifs Concors Sainte-Victoire depuis 2002, Philippe MAIGNE a travaillé durant toute sa carrière dans les domaines de l'environnement et des espaces protégés. Il a notamment été directeur adjoint du Parc national des Ecrins dans les Alpes et assuré une mission nationale pour la zone humide de Camargue. Il dirige le Grand Site Sainte-Victoire qui est l'un des premiers sites labellisés Grand Site de France. Impliqué dans les réseaux régionaux et nationaux des espaces naturels protégés, il intervient dans de nombreux séminaires et colloques relatifs à la protection et à la mise en valeur du patrimoine.

 

Karine MARCHADOUR

Karine Marchadour est titulaire d'un DEA en archéologie (Université de Bourgogne) et d'une licence professionnelle en Conception et mise en oeuvre de projets culturels (Université de Provence), elle travaille depuis plusieurs années sur le site archéologique d'Alésia (Alise- Sainte-Reine, Côte-d'Or, Bourgogne). Elle a contribué à la création du service animation et participé à plusieurs projets visant l'appropriation du site par ses habitants. Elle est responsable du service animation au sein de la SEM Alésia, gestionnaire du MuséoParc Alésia dont le Centre d'interprétation a ouvert ses portes en mars 2012. Elle conçoit et met en oeuvre, avec une équipe de médiateurs culturels, différentes animations (visites, ateliers, démonstrations, visite théâtralisées ...) pour tous les publics du site. 

 

Mathilde MILOT

Mathilde Milot est diplômée en 2006 d'un Master 2 en Valorisation touristique des sites culturels à l'IREST, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, elle rencontre rapidement le Réseau des Grands Sites de France avec qui elle mène une étude sur les publics. En 2007, elle crée l'association Citémômes qui a pour but d'éveiller les enfants au monde qui les entoure. En 2007, la première exposition, "Les baobabs débarquent" est lauréate du concours Défi jeunes- Envie d'Agir organisé par le Ministère de la Jeunesse et des Sports. Suivent d'autres expositions, "Mr. Chevalet", "Maeva en Polynésie"... En 2010, elle conçoit avec le Réseau des Grands Sites de France des ateliers "Dans les coulisses d'un Grand Site". En parallèle, Mathilde Milot a occupé d'autres postes de conférencière ou plasticienne dans plusieurs musées.

 

Pascale PLAZA

Pascale Plaza est diplômée en Tourisme et langues étrangères appliquées, Pascale Plaza œuvre depuis 15 ans au développement touristique d'un territoire situé au coeur de la Bourgogne, l'Autunois-Morvan. Après 7 ans passées à la direction de l'office de tourisme d'Autun, elle est chargée depuis 2003 du développement touristique et de la promotion de Bibracte, labellisé Grand Site de France. Une mission qui l'amène à collaborer régulièrement avec tous les acteurs du tourisme au niveau local, régional et national, et à piloter des partenariats avec d'autres sites comme actuellement c'est le cas pour la valorisation des sites archéologiques Bourguignons : Alésia – trésors de Vix – Autun – Bibracte.

 

Marielle RICHON

Entrée à l'UNESCO à 25 ans, Marielle Richon était entre 2001 et 2012 Spécialiste du programme et point focal pour les universités au sein du Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO. Elle a une formation en histoire de l'art et archéologie, langues et civilisations orientales et gestion de la culture. Elle a travaillé dans des domaines aussi divers que le protocole, le patrimoine culturel et le Rapport mondial sur la culture. Elle a aussi collaboré à des programmes tels que "La Rencontre de deux mondes (1492-1992)" et l'Année suivie de la Décennie mondiale des Nations Unies pour les populations autochtones (1993 et 1995-2004).

 

Marieke STEENBERGEN

Marieke Steenbergen est diplômée en aménagement du territoire à l'Université d'Amsterdam. L'aménagement culturel des territoires constitue l'axe principal de son parcours professionnel. Elle habite et travaille en France depuis 2002, où elle a dirigé le projet d'inscription des Fortifications de Vauban sur la Liste du patrimoine mondial et l'élaboration des plans de gestion (Agence d'urbanisme de l'agglomération de Besançon, 2002-2007) avant de prendre la responsabilité de la Mission Réseau Vauban, structure fédératrice des douze sites inscrits. Quelques opérations récentes : un manuel pédagogique à destination des enseignants, développement d'un partenariat avec le Centre national des arts et métiers sur la rencontre nature-culture en espace fortifié, organisation d'une formation sur l'interprétation du patrimoine. Marieke Steenbergen co-anime la commission Communication, Culture & Tourisme de l'Association des biens français du patrimoine mondial.

 

François-Xavier VERGER

François-Xavier Verger est administrateur de l'Abbaye de Cluny. Après son troisième cycle à l'Institut supérieur de management culturel à Paris, il est nommé chargé du développement touristique des monuments nationaux du Nord-Ouest de al France (Abbaye du Mont-Saint-Michel, Carnac...). Puis pendant six ans, il dirige le centre d'interprétation des cathédrales de Dol de Bretagne. En 2009, il est nommé Administrateur de l'abbaye de Cluny, au moment des grands travaux de restauration lancés pour le 11° centenaire de sa fondation, et du château de Voltaire, par le Centre des Monuments nationaux, établissement public du Ministère de la Culture.

 

Anne VOURC'H

Docteur en sociologie de formation (1985), Anne Vourc'h a contribué durant 20 ans, en tant qu'expert, à la réhabilitation de sites naturels et culturels protégés soumis à une forte pression touristique. Elle a conduit de nombreuses missions pluridisciplinaires en France et à l'étranger visant à assurer la mise en valeur et la préservation à long terme de ces sites, dont des sites Unesco. En 1997-2002, elle est consultante pour le tourisme durable auprès du Programme des Nations Unies pour l'Environnement. Depuis 2004, elle dirige le Réseau des Grands Sites de France, association nationale qui regroupe les organismes locaux gérant des sites emblématiques, dans une perspective de développement durable. Chargée d'enseignement au Master "Gestion des sites du patrimoine naturel et culturel et valorisation touristique", Université Paris 1 Sorbonne. Membre du conseil d'administration d'ICOMOS France.

 

Danièle WOZNY

Danièle Wozny a été chargée de différentes missions culturelles aussi bien en tant qu'Attachée culturelle que de directrice d'un établissement culturel en Bulgarie, Egypte, Inde et Iran. Elle est responsable du pôle "Patrimoine mondial" au sein du Ministère des Affaires étrangères entre 2009, date de sa création, et 2013.

 
Création réalisation Agence Panama
Administration